×
En poursuivant votre navigation sur MangeToiÇa, vous acceptez l'utilisation des cookies assurant le bon fonctionnement du site. En savoir plus.
Afficher les articles:  TOUT   HORS HABBO   HABBO
La lecture du dimanche !
commentaires 5
Posté par samyland le dimanche 27 avril

bann_mtc_lecture

 

Un peu de lecture afin de passer le temps ?Pen_carruing (1)

Lisez ce que vous ont concocté les forumeurs de MTC ! Tu veux toi aussi rejoindre le forum MTC ? Clique ici ! 

Aujourd’hui vous aurez le droit à des histoires sur le thème de Pâques. Des œufs, mais quelle histoire d’œufs ? L’histoire de la semaine ! Pour en découvrir la suite, rendez-vous la semaine prochaine même heure !

 

Histoire d’œufs par…

 

.!ToadFun!.

L’auteur mentionne : Expression utilisée hors de son contexte d’origine

A l’origine nous prîmes connaissance d’une certaine expression : ‘’Œuf qui roule n’amasse pas mousse.’’ Faux me direz-vous ? Que nenni vous répondrais-je ! Mais laisser moi tout d’abord vous compter cette histoire…

Durant une nuit de pleine lune, par un été bien sec, lorsque plus un bruit ne ce fit entendre, après que la dernière lumière se soit éteinte, on perçu au loin un chuchotement. Là, dans leur petite demeure, fenêtre ouverte, songeait un vieux couple : ‘’Qu’allons nous devenir ?’’ – ‘’Je n’en sais trop rien, serait-ce déjà la fin ?’’ C’était un couple de fermier, perdu dans leurs pensées. Hier encore ils se seraient battu pour un morceau de pain ; Et pourtant ils s’aiment. Suite à tant d’années heureuses, ils en viendraient aux mains… quelle misérable fin, une tragédie. Dans leur jeunesse, tout se passait à merveille, la ferme, la famille et la vie. Aujourd’hui ils n’ont plus rien. Plus rien, sauf, une pauvre bête âgée. Car oui, en tout et pour tout, ils ne possèdent plus qu’une vieille poule laide et boiteuse. Le mari lui aussi fort de son vieux âge désespérais de la voir pondre, ne serait-ce qu’un œuf pour lui permettre de gagner quelques sous. De son côté, sa charmante épouse partait en ville… mendier.

Quelle était belle l’époque passé, une période prospère où les oiseaux chantaient et le vent glissait à travers les brins d’herbes. Un orchestre magnifique où le temps semblait s’être arrêté. Malheureusement ce que l’on sait moins, c’est cet habitude déplorable qu’avait prit le fermier. En effet, plus jeune, après une fâcheuse expérience sur une poule il s’aperçu bien vite d’une chose… Il est vrai que, dès qu’il klaxonnait avec son vieux taco’, que cette dernière pondait ! Pourtant le bruit ne semblait pas si important. Encore fallait-il savoir que la fréquence émise par ce son avait un impact direct sur le métabolisme de la poule. Outre le fait qu’il se sépara de tous les autres animaux pour se consacrer aux poules, il commença alors une sélection auprès de ces protégées. A ce moment là il pensait détenir un secret inouï. Secret certe, mais terrible en furent les conséquences. Chaque poule eu droit à un traitement tant bruyant qu’effrayant. Un réel désastre puisque plus d’un quart mourra ne résistant pas au choc. Au final seules 3 poules furent choisies. Sa femme quant à elle partait au marché. En réalité elle n’était jamais vraiment trop là pour lui ; Lui-même étant parfois trop occupé par ses poules surtout, et c’est sans doute la raison principale, depuis qu’il couvait son secret. Un beau jour, quand même, il lui demanda de confectionner un enclos. Ce n’était pas un enclos comme les autres, non, mais quasiment des cages. D’un côté on passait difficilement la main, c’était là qu’on insérait la poule. De l’autre reposait un panier au sol. De temps en temps le fermier passait, donnait un coup sur le volant de son tas de ferrailles et admirait le triste spectacle. C’est alors que l’on voyait sortir des œufs lentement, un à un, puis un peu plus rapidement. On sentait la pauvre poule souffrir. Et les œufs roulaient. Ils roulaient, roulaient, ils allaient partout sauf dans le panier. Car plein, ils tombaient à côté. Le fermier riait. Il se moquait bien de les ramasser puisqu’il y en avait tellement. Alors il fit le tour du monde, montra à tous son trésor. Il vendait les œufs, et les œufs roulaient amassant gloire et sous.

Les poules, affaiblies, ne pouvait plus rien manger. Leur dernières forces permettait seulement à leur corps de trouver une position quelque soit peu confortable dans le peu d’espace attribué. Heureusement au bout d’un moment cette manie quitta le fermier devenu fou. Raisonné par son épouse il ce décida finalement à libérer les 3 poules. Néanmoins c’est à un triste numéro qu’il assista. Subséquemment à de nombreuses années, deux des trois poules étaient mortes. Funestes destins qui ne manquèrent pas au passage de déclencher une lueur d’esprit auprès de l’homme. Ce sentant abandonné il comprit enfin quel barbarisme il eu commit. Jamais il ne s’en remit.

Maintenant, le couple n’a plus qu’une unique poule. Ils eurent beau tenté de reprendre d’autres animaux… trop tard. Les voisins étaient au courant depuis bien longtemps. Le bruit de cette maltraitance connu de tous aurait soulevée une colère générale. Lorsque qu’un animal meurt, c’est triste. Quand on lui enlève la vie, c’est impardonnable. Plus jamais ils ne connaitraient ces plaisirs de partages, d’amours,… Haïs de tous ils étaient désormais seuls. 

Puis arriva un beau jour où la poule pondu ! ‘’Incroyable, inimaginable !’’, cria le fermier. On vit l’épouse sortir dehors avec un bâton – leurs moyens étaient rustiques – en guise de canne. ‘’Qu’y a-t-il ? On vient nous livrer le réfrigérateur ?’’ Fort de l’évènement, fou de joie l’homme s’exlama : ‘’Bien sûr que non, vient plutôt voir par ici. Un œuf ! Là !’’ Aussitôt vu, aussitôt prit; L’œuf fut transporter dans la veille bâtisse. Une question se posa : ‘’On le mange… ou on le vend ?’’. Ensemble, dans un élan de désespoir et dépourvu d’esprit critique ils tombèrent sur un même accord. ‘’Cesse de trop réfléchir, tu sais très bien qu’on va le manger.’’ – ‘’Tu as raisons, j’ai bien trop faim.’’ Ils voulurent donc le casser. A ce moment précis débuta la plus étonnante des découvertes. Malgré leur bonne vision, le couple n’avait pas vu que dans leur main se présentait en fait… un caillou. ‘’Trop de précipitation et voilà à quoi ça nous mène.’’, soupira la femme. ‘’C’est une erreur, j’étais pourtant sûr d’avoir vu un œuf ! Peut-être me suis-je tromper en le ramassant au sol.’’ Ils retournèrent de ce pas dehors. Ainsi ils purent constater que la poule pondait belle et bien, devant leur yeux même. Seulement, ce n’était plus des œufs… mais des pierres ! Et elles roulaient. Elles roulaient, roulaient, elles allaient partout sauf dans les poches. Car une pierre, ça ne se vend pas tellement. Le fermier pleurait. Il se moquait bien de les ramasser puisqu’il y en avait tellement. Alors il ne refit pas le tour du monde, ne montra pas à tous son trésor. Il ne vendait pas les pierres, et les pierres roulaient n’amassant mousses mais pertes et doutes. Sous ses yeux défilait la morale de sa vie.

Fin.
CatégorieHabbo Archives
Avant de publier votre commentaire :
Les preums / first sont interdits
Les insultes, menaces entre visiteurs sont interdites.
Les propos racistes, homophobes et pornographiques sont interdits.
Les pubs & liens vers des sites d'arnaques ou rétroserveurs sont interdits.
Les commentaires inutiles et hors-sujet peuvent être supprimés

Merci de respecter les CGU de MTC (à lire ici). Le non-respect de ces règles pourra entraîner le bannissement des commentaires ou du site ; pour porter réclamation, utilisez l'uservoice
  • Ca manque de Danettes.

  • Sikatr

    oktamer

  • Tokyo

    Je ne crois pas que je vais lire ça jusqu’au bout… R.I.P de moi.

  • Rems008

    Très belle histoire ! :D
    Quelques petites fautes, mais cela ne gêne pas la lecture. :)

  • C’est bien là le problème quand on ne fait pas les relectures nécessaires. Et pourtant on le dit bien assez souvent, ne cessant de le prôner.
    Sinon merci beaucoup :p

FORUM: DERNIERS SUJETS
xavier31x - Mtc <3

Bibliothèque d’articles

La bibliothèque d'articles de MangeToiCa est une mine d'Or ! Un coup de blues ou envie de te plonger dans la nostalgie des années MTC ? Retrouve l'intégralité des articles, enquêtes et dossiers ci-dessous classés par date de publication.
REMONTER