×
En poursuivant votre navigation sur MangeToiÇa, vous acceptez l'utilisation des cookies assurant le bon fonctionnement du site. En savoir plus.
Afficher les articles:  TOUT   HORS HABBO   HABBO
Un hackeur piégé par ses propres conversations sur Habbo
commentaires 8
Posté par Pl@tine le mardi 26 août

La police néerlandaise vient de relâcher une personne suspectée d’avoir acheté le logiciel BlackShades, un outil dévastateur qui permet de prendre le contrôle d’un ordinateur à distance et peut accéder à distance à tous les dossiers de l’ordinateur, et même vous espionner à travers votre webcam sans que vous vous en rendiez compte.

Capture d’écran 2014-08-26 à 12.53.26

BlackShades permet également à son détenteur d’effectuer des attaques DDoS (attaque par déni de service) qui envoie un flood massif d’informations et de requêtes à un site, ce qui a pour conséquence une inaccessibilité temporaire. Habbo a fait les frais de ces attaques par déni de service il y a quelques semaines, entrainant l’impossibilité d’accéder même à la page de connexion (qui affichait une page blanche — ou une page type 404) afin d’entrer dans l’hôtel. BlackShades infecte plus d’un demi-million d’ordinateurs.

Cette personne relâchée par la police néerlandaise avait été remarquée suite à ses discussions sur Habbo Hôtel, où il évoquait ce logiciel dans les conversations surveillées par les modérateurs, et hackait peut-être certaines personnes. Ces conversations, la police les surveillent conjointement avec les modérateurs néerlandais, ce qui a permis de lancer une offensive afin d’arrêter le hackeur, finalement relâché car la justice du pays n’a pas eu de preuve. 

Capture d’écran 2014-08-26 à 12.56.50

Il raconte qu’il a acheté BlackShades simplement pour tester ce logiciel et, quatre ans plus tard, il voit la police débarquer chez lui pendant la grande offensive lancée par le FBI et Europol pour arrêter la plupart des détenteurs de ce logiciel, considéré comme des criminels. Il relate que les investigateurs ont retourné toutes ses affaires chez lui, et une fois leur départ, ont laissé deux post-it chez lui : l’un avec le numéro d’Europol, le second mentionnant l’article 138ab du code pénal néerlandais qui spécifie la définition du piratage.

Source | NU.nl

CatégorieHabbo News
Avant de publier votre commentaire :
Les preums / first sont interdits
Les insultes, menaces entre visiteurs sont interdites.
Les propos racistes, homophobes et pornographiques sont interdits.
Les pubs & liens vers des sites d'arnaques ou rétroserveurs sont interdits.
Les commentaires inutiles et hors-sujet peuvent être supprimés

Merci de respecter les CGU de MTC (à lire ici). Le non-respect de ces règles pourra entraîner le bannissement des commentaires ou du site ; pour porter réclamation, utilisez l'uservoice
  • Pas de preuves ? Et son IP, alors ?

  • LexisNexis

    L’adresse IP n’est pas une preuve recevable, bonne journée

  • RHADA

    quelqu’un qui s’y connait n’utilise pas sa véritable identité, ip directement

  • Je ne pouvais pas savoir, malheureusement

  • polzeboss

    Mdrrr le FBI vient chez toi et te colle deux post-it???

  • Mais de quelle couleur les post-it?

  • polzeboss

    malheureusement c’est pas mentionné dans l’article :/

  • Ahlablague!

    Je lui envoi 3 respects !

FORUM: DERNIERS SUJETS
xavier31x - Mtc <3

Bibliothèque d’articles

La bibliothèque d'articles de MangeToiCa est une mine d'Or ! Un coup de blues ou envie de te plonger dans la nostalgie des années MTC ? Retrouve l'intégralité des articles, enquêtes et dossiers ci-dessous classés par date de publication.
REMONTER