×
En poursuivant votre navigation sur MangeToiÇa, vous acceptez l'utilisation des cookies assurant le bon fonctionnement du site. En savoir plus.
Afficher les articles:  TOUT   HORS HABBO   HABBO
Ligue des Champions : Paris est magique, Paris est héroïque! #CHEPSG
commentaires 3
Posté par Adrian/Lucasjones le jeudi 12 mars

Impossible n’est pas français, deuxième édition. Rapidement réduits à 10 après l’exclusion de Zlatan Ibrahimovic à la 32ème minute, le PSG a réalisé un exploit historique en allant chercher avec ses tripes une qualification pour les quarts de finale de la C1 sur la pelouse de Stamford Bridge au dépend de Chelsea !

  • Le film du match

Un match de fada comme on dit chez moi, dans le sud. Ils ont chialés à Belo Horizonte, ils sautent de joie à Londres : David Luiz et Thiago Silva, la charnière centrale à 90 millions d’euros ont marqué le match de leur empreinte avec deux coups de crâne : l’un pour envoyer le PSG en prolongs’, l’autre pour fusiller Chelsea. Et c’est mérité. 

Début de soirée à Londres, le PSG a bien préparé le match après avoir déroulé face à Lens ce week-end en Ligue 1, mais les joueurs de Lolo ont-ils les épaules pour aller titiller le leader de Premier League ? On assiste à un début de rencontre assez équilibré mais sans réelles occasions franches des deux côtés  : les Blues font tourner le cuir tandis que le PSG procède en contre, sans succès. Le premier tournant du match survient à la 32ème : Ibra tente de récupérer le ballon à Oscar d’un tacle glissé dans la moitié de terrain anglaise mais, le suédois, bien que de bonne foi, ne touche pas le ballon et Oscar, comme un bon brésilien, entreprends un saut digne d’un cascadeur avant de se rétamer sur la pelouse, tenant son genou droit. L’arbitre de la rencontre, sous la pression du Mou et des 11 joueurs de Chelsea sort le rouge sans réfléchir et renvoie gros-nez au vestiaire (la première erreur d’arbitrage d’une longue série dans ce match). A dix contre onze et avec une heure à jouer, le PSG croit se préparer à affronter l’enfer. Il va en fait affronter une équipe qui n’a rien dans le caleçon.

En effet, c’est Paris qui, même à 10, va se procurer les meilleurs occasions en seconde mi-temps et construire les plus belles offensives, face à 11 joueurs pétrifiés de se prendre un but à domicile. 57ème minute, Verrati sert Pastore :le magicien argentin émet une passe lumineuse pour Cavani, qui, seul face à Courtois, l’élimine d’un magnifique crochet mais, dans sa malchance naturelle depuis son arrivée à Paris, fait un pas de trop et envoie sa frappe sur le poteau gauche de Thib’ : MERDE. Un crève-cœur qui n’anéantit tout de même pas les espoirs parisiens tant les londoniens ne montrent rien sur le plan du jeu, si ce n’est une envie irrésistible d’en rajouter un max sur toutes les fautes (ou pas) parisiennes. Ecoeurants à voir jouer mais sûrs de leur force, c’est les londoniens qui vont inscrire le premier but à la 80ème. Sur un énorme cafouillage dans la surface parisienne avec un corner, Cahill fusille d’une frappe lourde Sirigu et pense avoir renvoyé Paris à la maison. Mais c’était sans compter sur Tahiti Bob (alias David Luiz) qui, après avoir été dénigré par son ancien coach (Luiz jouait à Chelsea la saison dernière), égalise d’une tête rageuse six minutes plus tard (86ème) sur un corner d’El Pocho Lavezzi (entré en jeu avec Rabiot à la place de Verrati et Matudi). Le PSG est en prolongations, et ce n’est pas immérité. 

75d33

On se demande à ce moment là comment l’espagnol Diego Costa peut-il être toujours sur le terrain après multiples coups de coudes, attentats (sur Thiago Silva et Verrati) et insultes : la pression du Mou ?

tadam costatadam mourinho

Marco Verrati say after the match « L’expulsion de Zlatan nous a donné encore plus envie de gagner ce match »

95ème minute : la Ville-Lumière tremble, le capitaine Thiago Silva provoque un penalty et Hazard, d’un tir à ras de terre au milieu, ne manque pas l’occasion d’inscrire son 3ème but (et dernier) en C1 cette saison. Chelsea mène 2-1. Mais alors qu’on croyait Paris endormi par la passe à dix des Blues, Thiago Silva manque de fusiller Courtois sur corner qui se détend pour effectuer une magnifique parade. Deuxième corner consécutif pour Paris et cette fois, la cap’tain ne se manque pas (115ème) : Paris se qualifie, défiant l’arbitrage et les statistiques grâce à sa charnière à 90 millions, Paris est magique et la France jubile.

tadam paris paris1

Accéder au résumé vidéo du match 

PS : j’me lève à 6h demain et j’ai pris sur mes heures de sommeil pour rédiger
l’article alors si vous l’avez aimé, laissez un petit comm ça fera plaisir ;)

CatégorieSport
Avant de publier votre commentaire :
Les preums / first sont interdits
Les insultes, menaces entre visiteurs sont interdites.
Les propos racistes, homophobes et pornographiques sont interdits.
Les pubs & liens vers des sites d'arnaques ou rétroserveurs sont interdits.
Les commentaires inutiles et hors-sujet peuvent être supprimés

Merci de respecter les CGU de MTC (à lire ici). Le non-respect de ces règles pourra entraîner le bannissement des commentaires ou du site ; pour porter réclamation, utilisez l'uservoice
  • x-thhabbo-x

    mdr les parisiens qui imaginent déjà leur coupe :rire: attendez c’était que le début

  • Je ne savais même qu’il y avait un match… Bravo quand même, leur droit de rêver au titre continue.

  • @DJXx-Algerie-xX

    Il reste encore du boulot avec ce qui reste (Barça, Real, Bayern)

FORUM: DERNIERS SUJETS
xavier31x - Mtc <3

Bibliothèque d’articles

La bibliothèque d'articles de MangeToiCa est une mine d'Or ! Un coup de blues ou envie de te plonger dans la nostalgie des années MTC ? Retrouve l'intégralité des articles, enquêtes et dossiers ci-dessous classés par date de publication.
REMONTER