MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion !
×
En poursuivant votre navigation sur MangeToiÇa, vous acceptez l'utilisation des cookies assurant le bon fonctionnement du site. En savoir plus.
Afficher les articles:  TOUT   HORS HABBO   HABBO
[ENQUÊTE] Sites de fans officiels : Un programme en totale décadence
commentaires 36
Posté par samyland le dimanche 06 mars

Contributeurs de l’article

Samyland et Hakunamatata1
HabboTravel.IT
Sources : Fanstory

Compte tenu des récents événements et d’un passage sous silence d’une affaire liée à la communauté des retroserveurs, il est temps de dresser un bilan du plus ancien des programmes sur Habbos : le programme des fansites officiels. Un programme parsemé d’instabilités, de succès, de ratés et de consternations aux yeux du jeune public. Nombreux se demandent ce qui se passe. Notre enquête portera sur les deux problématiques suivantes : 

question_sdf

Douze leçons sur l’Histoire (2005-2013)

Né en 2005, le programme permet aux sites de fans de qualité certifiées de profiter de la sponsorisation d’Habbo pour proposer à la communauté des extras sous forme d’événements, de badges et d’autres privilèges ayant trait au développement du trafic réciproque d’utilisateurs. Ainsi, bon nombre de Habbos furent motivés à la création d’un site original réunissant les « fans » du jeu Habbo autour de contenus inédits.

Jusqu’en 2012, le prestige d’un tel programme n’était pas à remettre en question. En huit ans d’existence, la concurrence n’a jamais été aussi rude pour apprivoiser ce sésame menant vers la voie du succès, du développement et des événements à perte de vue. Cette concurrence, elle le doit à la politique de rigueur menée par Ikki (Community Manager 2005-2008) et Anofela (Responsables des sites de fans 2008-2012). A l’affût, ils veillaient à la qualité et à l’activité des sites, retirant ceux qui ne répondaient plus aux conditions et en garantissant la perpétuation des critères de candidature pour l’entrée dans le programme à savoir : 

Six mois d’anciennetéfansites
Graphismes et fonctionnalités aboutis 
Nom de domaine propre 
Thème original et démarqué
Equipe motivée et active
Respect de la Habbo Attitude

 

De 2005 à 2012, jusqu’au licenciement d’Anofela, le programme est passé par beaucoup de choses. Les staffs garantissent une liste des fansites les plus originaux, sous le signe d’une concurrence féroce et dont la course à l’excellence se ressentait sur la qualité des contenus proposés. Ainsi, de cette concurrence se sont dégagés de grands majors : HabboGold, Fun-habbo, Habbodreams, Habbpress, Habbor, Habbonet, Habbic, Web-Habbo et bien plus encore. Tous, spécialisés dans un domaine, proposaient aux habbos des contenus spécifiques intrinsèques au site : l’aide aux webmasters, l’actualité habbo en un éclair, des ressources, une radio etc. 

Dans cette méritocratie affirmée par des règles précises et sévères, régnait ce que vous appelleriez du « favoritisme ». Ikki et Anofela avaient surement des préférences. Ces préférences ne remettaient toutefois pas en question le travail des autres fansites parce que tels habbos bénéficiaient d’un traitement de faveur par un staff. L’objectif restait le même, survivre au sein d’un programme concurrentiel et réunir le plus de Habbo sur un site actif et riche en contenus exclusifs qu’il fallait sans cesse améliorer, le tout, dans une entente interfansites cordiale.

Le programme, géré par l’ancien équipe des staffs n’a connu qu’une seule crise après Habbodreams, celle d’avril 2011. Lors d’un scandale sur le vol d’un compte Habbo appartenant à un membre de l’équipe d’Habbor, ses deux principaux rivaux, Habbonet et Habbic furent accusés d’avoir fomenté ce plan. S’en suit immédiatement le bannissement du fondateur d’Habbic et l’exclusion du programme d’Habbic et d’Habbonet. Parrallèlement, MangeToiCa (MTC) est créé, constitué d’anciens rédacteurs d’Habbonet pour dénoncer les méfaits de cette guerre profonde. Les conséquences de ces guerres entraînent par extension la fermeture d’Habbor en juin 2011. Le champ est devenu libre pour des sites de nouvelle génération : Habbo-Gazette, Habbo-Week, l’Université Habbo, TeleHabbo, Habloc, Zenith-Habbo, Web-Habbo et SpaceHabbo.

La suite n’en sera que plus sombre. En 2012, Habbo plonge dans le scandale de pédophilie et de licenciement. Laissant le programme internationalement désuet, Jason ouvre les recrutements sans restrictions. Sur Habbo.FR, la liste compte dix nouveaux fansites dont la moitié s’avère inactive. Lassés par la décadence du jeu, le renouvellement après la fermeture d’Habbor ne fut qu’éphémère, certains sites claquent la porte. 

En janvier 2013, à la suite du départ de Norman et de Purd@y, androidlili décide de reprendre le programme et de lancer les premiers événements sous « la Saga des Fansites ». Le retour des fansites était superficiel, se faisant à travers l’animation, les nouveaux fansites étaient dépossédés de tous leurs contenus.  Le trafic en berne, certains fansites démotivés claquèrent la porte. 

Un programme qui peine à se développer (2014 à aujourd’hui)

  • Des fansites instables et ingérables 

FANSITABLES LOLfficiels | Tout est rose, tout va bien !

En 2014, Lafollegrenouille prend la relève du programme. Les recrutements de mai 2014 ont porté à douze le nombre de fansites LOLfficiels. D’après LFG, la liste allait être retravaillée pour ne garder au final que quelques fansites actifs et qui serviraient de repères pour la communauté. La stabilité du programme aura duré environ 6 mois avant que tous ce qui avait été construit ne s’écroulent jour par jour. Une exclusion pour screen de retroserveur par HabbPlus, des conflits entre Canal-h avec son équipe interne et les staffs, des fansites inactifs ou sous des noms de domaines gratuits. Un programme entaché d’une illégitimité insoupçonnée jusque-là.

Un an après les recrutements par LFG, il ne restait que quatre fansites officiels : HabboGold, HabbStars, LaMocheAttitude et HabbSecu. Les quatre fansites ont duré encore quatre mois avant que tout ne s’écroule à nouveau, ne comptant plus que HabbSecu comme fansite officiel.

Différentes causes et explications peuvent éclairer ce désastre qui ne s’était jamais produit auparavant. L’entente dans les réunions entre 2014 et 2015 n’était pas si cordiale que ça. De « fortes têtes » menaient la danse, ce qui a fortement déplu à de nombreuses personnes. Des échanges violents entre certains, des fansites qui n’arrivaient déjà plus à se supporter entre eux, des sites avec des équipes très réduites, une inactivité au niveau des événements et du site, les esprits qui s’échauffent et c’est la goutte d’eau qui détruit un programme tout entier ! La volonté d’acquérir une notoriété sur Habbo a porté préjudice de nombreux gérants de fansites, les incitants à se renfermer sur soi-même pour finalement quitter Habbo, se sachant rassasié à cette faim de notoriété

HFAN1

Définition d’un fansite officiel : Aujourd’hui, la situation s’est améliorée en surface mais pas en fond. Etre officiel ne veut plus dire avoir un site parfait et une animation irréprochable. C’est posséder de la notoriété, des abonnements BC offerts pour les événements à 2 personnes, obtenir des privilèges, être l’ami du staff pour ne pas s’attirer d’ennui, avoir un site sous nom de domaine gratuit, sans design, sans graphismes aboutis, se démarquer par les autres avec provocation, lancer des alertes à vive allure et tout cela sans avoir la certitude de ce qui pourrait se passer dans l’avenir.

  • Une déshumanisation programmée des sites de fansJSvsSDF

Habbo, un jeu plus qu’un réseau social. Les fansites se résument à des organisateurs de jeux tels que les Jeux Sponsos. Il n’est plus rare maintenant de voir des weekends d’animations comme pourrait le faire les JS ou des journées de jeux sans avoir de buts pour faire un événement sur un thème précis et original. L’activité d’un fansite se résume finalement à des activités concentrées sur Habbo, ce qui, par conséquent fait perdre toute l’originalité du programme fansite, censé interagir avec « les fans » en dehors du jeu Habbo. 

Les conséquences ne se sont pas fait attendre. Les Habbos connaissent mal l’univers des fansites, la communauté ne se familiarise plus avec les contenus en extras proposés par les fansites qui ne sont aujourd’hui que très peu visités et développés. Ceci déroute le joueur qui ne pense plus qu’à jouer avant d’interagir sur le site avec les joueurs qui l’entourent et les équipes qui devraient être là en principe à l’aider dans la socialisation avec l’univers de Habbo ! Un fansite devrait se concentrer sur son contenu avant de se concentrer sur l’hôtel ?

  • Les fansites n’attirent plus ?

La conjoncture du jeu Habbo ne permet pas aux joueurs d’être intéressés par l’univers des fansites. Motivés par l’appât du gain immédiat (badges, mobis, crédits). Un job chez un fansite est « dévalorisant » et « inutile », pourtant édifiant en réalité par l’acquisition de nouvelles compétences de rédaction, des progrès en orthographe, la maîtrise des outils de communication et l’esprit d’équipe et d’entraide. Aujourd’hui comme tout bon joueur, il est préférable pouvoir gagner à un événement pour ramener les lots chez soi plutôt que de créer des contenus pour son prochain et donc d’investir dans un projet jugé « complexe » tel que le programme fansite qui nécessite de la main-d’œuvre telle que le journalisme, la correction, l’animation ou encore la modération.

Sur les cinq fansites officiels du moment tel que HabbSecu, HabbStars, HabbDesign, HabbUnivers, Habbgames,  seules deux équipes sont largement complètes et homogènes (CF : les images ci-dessous). Il est facile de distinguer les fansites qui mettent en avant leurs équipes et celle qui essayent de rajouter plusieurs fois le pseudo d’une même personne cumularde pour deux voire trois postes : des personnes à tout faire, investie souvent dans ce qu’ils font, voulant donner l’illusion d’une riche équipe.

Les conséquences sont très visibles et ceux depuis quelque temps maintenant, une crise de la main-d’œuvre est due au départ des anciens sans trop de renouvellement des équipes comme vous pouvez constater ci-dessus, les personnes qui se baladent sur plusieurs fansites en occupant de nombreux rôles… Un manque de ressources d’un côté ? Ou tout simplement comme dit plus haut, les joueurs ne reconnaissent-ils plus ou ne veulent-ils plus s’investir dans le monde des fansites ? En tout cas le constat est sans appel, sur cinq fansites officiels nous n’avons que deux sites avec des équipes relativement solides et cela, se reflète souvent dans la gestion événementielle et celui du site.

  • Des fansites vides d’originalité

Un site consacré aux jeux, aux news, une radio, une « télévision », le temps des fansites orignaux, ayant une seule âme et une seule identité est révolu. Positif d’un côté, négatif de l’autre, les fansites se voient de plus en plus attribués le statut de pseudo-animateur de l’hôtel sans considération pour ceux qu’ils étaient ou devaient être au départ. On assiste aujourd’hui à une solidification de toutes les thématiques sur un même fansite. On passe d’un fansite spécialisé dans le jeu à un fansite couteau-suisse de news, de jeux,  et de radio.

D’un fansite basé sur le cinéma, la musique, les stars à une vitrine événementielle, de builders, de magaziniers D’un fansite de design à un site de jeux automatiques, tutos wired, d’une poussière de tutoriels sur les graphismes. D’un fansite sois-disant « sécu » à un site tournant autour d’un bus « sécu » avec des événements hors-sujet, portant sur des thèmes sans queue ni tête. D’un fansite inactif qui plus est, basé sur l’univers à un site de radio fantôme et d’événements hors-sujet D’un site de fan 100% jeux et d’actu-jeu à un site de radio fantôme et d’événements englobant presque toujours des partenaires en utilisant les mêmes jeux sur des thèmes hors-sujets avec ces derniers.

La plupart de ces fansites innovent peu sur leur plateforme, décidant de profiter des événements sur Habbo, comme pompe à perfusions de flux de visiteurs temporaires. N’étant pas des fansites internationaux, les news sont quand même des copies de nouveautés mobilières ou vestimentaires issues des autres fansites étrangers tels que HabboTravel, Puhekupla ou encore HabboLifeForum, ce qui n’est pas un reproche mais une constatation.

La potentialité d’un site est sous-représentée sur de nombreux fansites. Comme vous l’aurez pu constater aussi sur certains fansites, les menus sont très très peu élaborés voire standardisés, figées et faisant acte de présence sans réel effort. Une vraie différence quand on passe vite fait sur les pages des fansites étrangers qui font une élaboration de chaque partie du site pour offrir un maximum de contenu et de visibilité au travail fournit.

  • Un staff plein d’ambition… freiné par soi-même ou son entourage ?

LaFolleGrenouille s’est investi en créant des programmes tout autant sympathiques que complexes… Un sentiment de renouveau était dès lors en marche. Un chemin tout tracé vers la réussite si ce n’était sans compter un retour en arrière progressif. Pourquoi parlons-nous de LaFolleGrenouille dans l’article ? Tout simplement car c’est une personne-clé du programme avant la reprise du programme par Mod-Elle, un nouvel anofela aux yeux de certains, un nouvel espoir pour d’autres. Ce staff a tout de même réussi à, tenez-vous prêt, gérer les programmes suivants : les fansites, les Baw, les ex-baw, les jeux du mois, les JS, le club d’écriture, les campagnes, l’InfosBus, le RedBus, les RPG, le navigateur, les alertes, la mise en place des nouvelles salles officielles, les traductions, les lectures des mails, le service client, la modération, les recrutements pour les différents programmes, la copie des salles, les créations de clones lors des événements Baw/Fansite, les réunions professionnelles chez ELISA, les réunions avec les programmes… En bref faire vivre l’hôtel sans s’arrêter une seconde.

Ci-dessus, des captures de mails vous montrent les projets créés ou remis en valeur par LFG. Montrant son implication, ce dernier voulait mettre en valeur la communication et la remise à niveau du comportement de certains fansites dans l’objectif de faire du programme, un atout gratifiant. Sa présence était devenue quasiment indispensable pour l’animation de l’hôtel. Cela s’est beaucoup ressenti pendant le départ en vacances de ce dernier, quand l’hôtel se voyait vider de toutes animations, se vider de jeux. Un réel manque était constaté par bons nombre de habbos. Dès l’arrivée des nouveaux modérateurs, il profita pour déléguer certaines responsabilités, d’en fermer certains et d’en délaisser d’autres…

Virement de politique pour LFG, n’a-t-il pas vu les choses en grand ? Voyant son état se dégrader, consterné par un échec ? Il n’était pas rare de voir une attitude de « Je vous laisse gérer, je sanctionne et j’interdis ». Serait-ce l’expression de faux pas d’un côté, des concessions de l’autre, la volonté de laisser faire le joueur sans trop de restriction sans prise en considération du caractère de chacun des fansites ?LFG Where I am

En effet souvenez-vous du premier événement avec un fansite non officiel qui avait eu lieu entre HabbGames et Habbsilver en 2014. Il s’en est suivi de deux autres événements avec la LaMocheAttitude et la Bjork Family, la LMA et la HO. Franc succès, le dernier événement mêlant deux fansites (officiels et non-officiels) tourne au drame. L’ensemble des fansites sont interdits à l’avenir. Cependant, LFG livre une concession lors de la dernière d’HabboGold avec HabbGames. Ni vu, ni connu, HabbGames ne faisait officiellement pas partie de l’événement sous prétexte qu’ils n’étaient cités nulle part mais faisait partie intégrante de l’événement ! Du favoritisme pour certains ? De l’entraide pour d’autres ? Un long débat et d’échanges violents c’était produit vers le milieu d’aout 2015. Ce qui n’a fait que plonger le programme dans son dernier souffle…

D’autres faux pas ont été constaté sous les yeux consternés des habbos. LaMocheAttitude a été désofficialisé puis réofficialisé. La perte d’Habbplus causée par un journaliste. Habbsecu et les problèmes « juridiques » du Bus. Des administrateurs qui ne manquent pas de toupet, quitte à se faire retirer son badge de propriétaire, la réintégration d’AtroxWay à Habbdesign sous prétexte qu’il n’y a aucune preuve sur Habbo. Ce ne sont là que quelques exemples que l’on peut citer dont tous les lecteurs ont surement pris connaissance de ces faits.

  • Mod-Elle, la relève de LaFolleGrenouille mod-ellecrayon

Se voulant concentré pour le programme des RPG, agacé par son rôle de gendarme au sein d’une guerre interminable entre les fansites officiels et leurs membres qui ne manquent pas de toupet, LaFolleGrenouille décide en décembre 2015, en guise de cadeau de Noël, à sa collègue, de lui attribuer le programme des fansites. N’y connaissant pas grand-chose et en étant encore en phase d’apprentissage, elle se voit dès le premier jour par HabbStars plongée dans le réglage des wireds-récompenses, le copiage des salles, la mise en place des bornes, les descriptions des groupes ! Une staff qui ne manque pas de précision ! Se montrant toujours disponible et ouverte d’esprit elle a tant bien que mal réussi à tout programmer ce qui a été un franc succès de sa part, donnant ainsi un nouveau souffle au programme.1457279714

Rebelotte, c’était sans conteste le retour du « moins je parle, moins il y a de conflit ». Mod-Elle a voulu resserrer les liens entre fansites officiels et a voulu mettre en place un projet construction commune de la nouvelle salle de réunion. Mod-Elle finit par achever « solo » ce nouveau QG, ne voulant pas de conflit entre les fansites. En voyant comment était parti le projet, Mod-Elle essaye encore aujourd’hui, tant bien que mal, de palier face à ce problème de guerre entre fansites comme certains le définissent ou comme nous préférons le définir : des problèmes de communication entre le staff, le programme et les responsables. 

  • Des habbos agacés par des alertes et articles intrusifs

Les alertes qui s’enchaînent, les articles qui s’accumulent, qui aurait pu dire un jour que l’hôtel tournerait de cette façon ? Personne n’a pu passer à côté de ces alertes ! Un habbo sur un roller, dans un labyrinthe ou un snake, dans un lieu public pendant qu’il draguait la serveuse du club NX, il doit tout recommencer de zéro. Quand une alerte est lancée, vaut mieux ne pas être engagé dans un sujet important avec son voisin ! C’est ce qu’ont pu constater les nombreux joueurs qui ont répondu au sondage de LaMocheAttitude (avec un total de 145 votes) qui trouvent ces alertes harcelantes et polluantes à 48%.

Avez-vous raté l’afflux de news de fansites, RPG, BAW et des ambassadeurs pendant la semaine du Safer Internet Day ? Bien nous non ! Constatez que sur sept slots de news disponibles sur la page d’accueil, nombreuses appartenaient à des fansites/RPG. Deux slots sont réservés pour la promotion commerciale du jeu, cinq slots sont accaparés par les fansites, RPG et BAW. Explications donc. Il est démontré que par expérience,  moins de 50% des joueurs tournent la page suivante pour voir les anciennes news. Ainsi, l’afflux de news par les fansites très rapidement relayés en second plan n’apporte aucune visibilité. 

Les fansites ne sont-ils pas entrain de créer inconsciemment une nouvelle problématique ? Un mail a été envoyé par Hakunamatata1 au titre d’Habbstars pour demander la remise à niveau des différentes inégalités qui étaient en train de se former au risque de replonger le programme dans l’abîme. Bien entendu ce mail n’a pas eu de réponse encore aujourd’hui.

modelle

Les six points proposés à Mod-Elle (13/02/2016)

  • Le programme à l’internationale

Certains se posent la question, d’autres se l’ont déjà posé, qu’en est-il du programme sur les autres hôtels ? Est-il meilleur que le nôtre ? La réponse ne peut être ni affirmative ni négative pour les raisons suivantes. Les programmes à l’étranger fonctionnent différemment du .FR. Exemple concret sur l’hôtel espagnol et italien que nous connaissons bien et qui sont à Madrid, dans les mêmes locaux que leurs collègues français. Les fansites sont le centre de l’univers Habbo. Chaque semaine est organisée un événement de sept jours par un seul fansite. Un planning est établit à l’avance pour qu’aucun fansites ne se marchent dessus. La mise en ligne des badges est aussi limitée à six badges par semaines exclusivement dédiée aux fansites et aux BAW pour les évents et rarement aux ambassadeurs car il n’y a aucun programme qui les concurrencent.

QG HT

HabboTravel | QG du site

Une cohérence s’observe à l’échelle des différents programmes italiens et espagnols. Le programme BAW reste aux côtés du programme des fansites. Les ambassadeurs ont, quant à eux, des charges qui relèvent de la modération et hors-événementiel (exception possible lors des campagnes sécu). Une situation idéale mais qui cache une profonde réalité. Le programme SDF ne possède aucune charte, aucun texte, aucun cahier des charges comme pourraient avoir les BAW ou les ambassadeurs et c’est bien à ce sujet-là, qu’un problème international surgit. Marre de voir des inégalités dans les autres hôtels, HabboTravel lance une grande enquête secrète que nous allons vous dévoiler. Elle est résumée dans un mail d’environ six pages de texte pour expliquer les inégalités et ainsi démontrer que le programme n’a aucune base et qu’il est grand temps de changer !

Pour lire l’intégralité du mail du 14/01/2016, cliquez ici

L’enquête a révélé que le programme sur l’hôtel français était classé au plus bas, faisant écho d’aucun avantage gratifiant, tandis que l’hôtel brésilien attribue des badges V.I.P durant les événements, pourtant réservé aux stars qui viennent chatter sur l’hôtel. Compte tenu des privilèges à l’égard des abonnements HabboClub et BuilderClub, l’hôtel français n’avait aucun avantage à ces niveaux-là (aujourd’hui 1 mois de BC pour 2 personnes) et qu’en revanche certains hôtels avaient le droit à 6 mois de BC pour 3 personnes de l’administration, ou encore 2 mois HC et BC pour 2 membres de l’équipe ou le plus bas 1 mois BC pour 2 personnes de l’équipe événementielle.

L’enquête a en outre démontré que la restriction des badges est très problématique dans certains hôtels, français en l’occurrence, qui compte de nombreux programmes dans lequel l’affichage n’était pas optimisé pour les joueurs (Webpromo et Billboards-MPU) pourtant mis à disposition des SDF depuis 6 moisLes fansites espagnols bénéficiaient pourtant de cette culture d’images grâce à de grands billboards placés lors des événements. Ce point a été restreint à tous les hôtels, les fansites devront utiliser la version miniature du billboard comme ci-dessus.

 

Pour conclure…

Que dire de plus si ce n’est que la situation des fansites et à l’international n’est pas prêt de s’améliorer. Le constat est sans appel. Si rien ne change, le programme finira par imploser et n’être qu’un vague souvenir. Le problème est profondément ancré chez les fansites, les staffs et les habbos. Seul un renouveau majeur peut faire changer les choses.

Nous sommes de tout cœur avec tous les gérants honnêtes et qui veulent faire avancer ce projet même s’il en reste très peu et que beaucoup sont en train de partir. Nous voulons dénoncer cette situation, que nous pensons inquiétante, tels que HabboTravel en coulisses.

 

La situation n’est pas si rose que l’on prétend dire…
Le programme des fansites officiels risque-t-il, un jour, d’imploser ?

lgsdd-mtnt

CatégorieExclusivite
Avant de publier votre commentaire :
Les preums / first sont interdits
Les insultes, menaces entre visiteurs sont interdites.
Les propos racistes, homophobes et pornographiques sont interdits.
Les pubs & liens vers des sites d'arnaques ou rétroserveurs sont interdits.
Les commentaires inutiles et hors-sujet peuvent être supprimés

Merci de respecter les CGU de MTC (à lire ici). Le non-respect de ces règles pourra entraîner le bannissement des commentaires ou du site ; pour porter réclamation, utilisez l'uservoice
FORUM: DERNIERS SUJETS
xavier31x - Mtc <3

Bibliothèque d’articles

La bibliothèque d'articles de MangeToiCa est une mine d'Or ! Un coup de blues ou envie de te plonger dans la nostalgie des années MTC ? Retrouve l'intégralité des articles, enquêtes et dossiers ci-dessous classés par date de publication.
REMONTER